Graouuu...

Rue de la Lune, Paris

Ils sont là. Frétillants d'impatience. Grattant le sol de leurs étranges pieds. La meute était petite au début, à peine une dizaine de membres. Mais très vite, de nouveaux éléments sont arrivés et la meute se compose désormais d'une quarantaine de membres.

Ils attendent, attendent et attendent... Le chef de meute, l'Alpha, passe entre les membres, prodiguant quelques conseils et paroles réconfortantes. L'heure du départ approche, les grattements de pieds se font plus insistants, quelques cris commencent à fuser.

Puis c'est le départ ! L'Alpha démarre en tête, fusant à toute vitesse dans les rues parisiennes, aussitôt suivie par la meute au grand complet. Les hurlements de joie accompagnent leur course effrénée.

Dans les rues, se glissant à toute vitesse sur la route, les trottoirs ou là où ils peuvent se faufiler, ils traversent Paris. Les piétons, d'abord surpris de voir un ou deux d'entre eux traverser la route, écarquillent les yeux lorsqu'une quarantaine d'autres specimens apparaissent au coin de la rue, envahissant l'espace à toute vitesse et disparaissant tout aussi vite.

Le soleil décline dans le ciel parisien. Il faut vite rejoindre la forêt, avant qu'il ne soit trop tard. Avant qu'il ne fasse trop sombre.

Il leur faudra une petite heure pour atteindre la cible tant convoitée. La nuit est quasiment entièrement tombée, laissant sa chape obscure s'abattre sur la lumière mourante du jour. Dans les bois, ils continuent leur cavalcade, les yeux tournés vers le ciel, à SA recherche. Mais Elle ne se montre pas, timide... Des lumières oscillantes, lucioles qui les guide, éclairent le chemin devant eux, faisant d'eux des nyctalopes.

La cavalcade se poursuit, et bientôt ils sortent de sous les arbres protecteurs et s'engagent sur un grand espace de bitume. Là, l'un d'eux stoppe, se retourne et hurle en montrant le ciel.

Elle est là. Enorme et resplendissante, dorée et scintillante.

La Lune se montre enfin.

Les hurlements jaillissent de toutes parts, ils hurlent à la Lune, comme les Loups qu'ils sont...

Ils s'élancent de nouveau, redoublant leurs hurlements, effrayant les automobilistes qui se demandent à quelle secte peut bien appartenir cette bande d'allumées qui hurlent à la Lune en plein Bois de Vincennes. Eux, ils s'en fichent éperduement... Ils glissent sur l'asphalte, unis dans les hurlements et dans les roulements, réunis pour une seule chose : rouler à la clarté de la pleine Lune et partager cette nuit avec leurs semblables.

Ce soir, les Loups-garous étaient en rollers...
La nuit est encore longue et les Loups-garous comptent bien en profiter...



***

Inspiré par la Rando de la Lune, organisée à chaque pleine Lune par Claire de Planet Roller.

4 Response to "Graouuu..."

  1. minOo garOo Says:
    23 juillet, 2005 12:29

    meOoooooOow

  2. Lousrim says:
    26 juillet, 2005 00:45

    Yeah... ca donne envie de se mettre au roller :p

  3. Icy says:
    26 juillet, 2005 01:26

    That's a good idea ;)

  4. Kévin Says:
    15 janvier, 2007 22:04

    Alort la mon pti Medhi tu me laisse sans voie...Magnifique tes texte :)