Good Night Sandra - Chapitre Un

Sous-sol d’un immeuble new-yorkais. Ambiance feutrée, peu de lumière. De lourds rideaux de velours ornent les murs, donnant un aspect sombre et austère. Les rares spots de lumière sont dirigés vers la scène où un saxophoniste exerçe son talent, accompagné d’un homme au piano.

Les volutes de fumée entoure le musicien qui égrène lentement les notes sur son intrument cuivré. Les clients sont silencieux, laissant la mélopée les emporter dans leurs pensées. Fermant les yeux, le musicien se balance lentement, imperceptiblement… Plus rien n’existe autour de lui, ni l’odeur nauséabonde de certains cigares, ni le tintement caractéristique des verres. Simplement son monde, simplement sa musique. Un être qui ne fait plus qu’un avec sa musique. Une osmose parfaite…

Mais cela, aucun client ne le comprend. Aucun sauf celui qui est accoudé au bar, tournant le dos à la scène. L’homme à la chevelure bleutée tient son verre posé sur le bar, le regard dans le vide. Mais si ses yeux sont fixés dans le néant, ses oreilles n’en sont pas moins tournées vers ce saxophoniste.

Seul quelques maestros humains auraient reconnu que dans cette musique se cache énormément de choses. Une vie, des souvenirs… une âme. Ces pauvres humains ignorants, assis là à boire, ne savent pas ce que recèle cette chanson. Ils devinent seulement que ces notes égrénées ne sont pas normales… Seul un ange le saurait. Car seul un ange est capable de mettre autant de choses dans une simple mélodie.

IceBlade sourit. Il vient se changer les idées dans un bar de New-York et il faut qu’il tombe sur le seul bar où le musicien est un ange. L’Archange regarde son verre vide et jette un œil au barman. Celui-ci lui remplit déjà son verre, remercié d’un hochement de tête par cet étrange client. IceBlade fait tourner le liquide ambré dans son verre. Que de souvenirs recele cette boisson…

- Neftas…


En parlant de souvenirs, certains plus récents reviennent à l’esprit de l’Archange, lui rappelant pourquoi il est venu ici.

- Tu es revenue… Comment ? Comment as-tu parcouru tout ce chemin ? Et pourquoi ? Pourquoi ne t’a-Il pas laissé vivre ta vie ? C’est trop injuste… Tu n’aurais jamais dû arriver dans ce monde en guerre. Tu aurais dû continuer à vivre et à t’occuper d’elle. Que va-t-elle devenir sans toi ? Qui donc s’occupe d’elle ce soir ?


Les notes de musique augmentent en intensité, comme si le saxophoniste devinait les tourments intérieurs de son inhabituel client.

L’Archange de la Loyauté ferme les yeux, se laissant emporter par la musique, comme un torrent emporte les pierres. Sans ménagement, sans délicate attention. Et le torrent de notes emmena son étrange passager dans ses souvenirs… Il les vit défiler comme un film en accéléré… Puis la bande ralentit et s’arrêta sur un visage… Un visage qu’il avait tant aimé… Qu’il aurait tant aimé aimer encore. Sa main se ressera autour du verre, risquant de le briser et ses yeux se fermèrent encore un peu plus.

- Sandra…

3 Response to "Good Night Sandra - Chapitre Un"

  1. laukaen Says:
    12 juillet, 2005 23:32

    Je n'ai rien lu pour l'instant mais juste un mot : il faut que tu t'appliques d'avantage. Si un jour tu veux devenir un grand écrivain ou veux-tu être reconnu après la mort ? le super citron jaune du bahut. "allez" n'est-ce pas ?

  2. Icy says:
    13 juillet, 2005 00:36

    Va lire d'abord, critique après mon canard laqué :)

  3. Lousrim says:
    22 juillet, 2005 00:52

    Toujours fan d Icy :D