Coeur qui pleure

Je te regarde ce soir
Et mon cœur pleure
Autour de lui, le noir
Ténébreux maraudeur

« Pourquoi pleures-tu ? »
Lui ai-je demandé
« Parce qu'arrive la nuit »
Me répondit-il, navré…

« Crains-tu la nuit ? »
« La nuit, c'est affreux !
Je reste là, seul, anéanti
Sans personne, je ferme les yeux »

Je le questionnais encore
Voulant impatiemment savoir pourquoi
Dans la nuit au bruit d'or
Se met à trembler mon cœur à moi.

« Parce que dans ma nuit,
Mon cher ami
Nulle étoile ne luit
Hormis celle, que ce soir tu vis

Et qui loin de nous est partie
Allant s'évanouir loin, très loin
Là où on ne peut la voir dans la nuit
Restant là, seuls, à serrer les poings. »

Que je le comprenais ce cœur meurtri
Qui en mon âme s'épanchait, en peine
Larmes d'un cœur trop longtemps endormi
Dans cette nuit qui n'est pas la sienne

Que je le comprenais ce triste cœur
Car après tout, c'était bien le mien
Et ses peines, ses larmes et ses pleurs
N'étaient autres que les miens

2 Response to "Coeur qui pleure"

  1. Anonyme Says:
    22 juin, 2005 19:06

    j'espère que ce n'est pas le reflet de ton humeur actuelle... :/
    Bisous
    Lauren

  2. Icy says:
    22 juin, 2005 22:51

    :)